vendredi 19 octobre 2018

Un trublion de la médiatisation mort trop tôt !

J'ai rouvert "Journal d'outre-tombe" que J-Edern Hallier avait enregistré sur son ordinateur, afin de le remémorer.
L'écrivain harcelé durant quatorze ans par les sbires à Mitterrand n'a survécu qu'un an (dcd le 12/01/1997) à l'objet de ses attaques. Celles-ci, si elles étaient le fruit de la déception, n'en étaient pas moins fondées. Les révélations de J-Edern auraient-elles fermé les portes de l'Elysée à Mitterrand si elle avaient été faites avant les élections ? Je me permets d'en douter tant les français sont mal informés. L'écrivain n'a vraiment secoué les esprits qu'après la mort de son journal "l'idiot international" par ses passages sur les plateaux télé dont son émission "Jean-Edern's Club". Selon moi il a amusé plus de français qu'il n'en a convaincu. 
Qu'aurait-il révélé sur Chirac qui lui aussi l'a déçu en ne lui donnant pas le ministère de la francophonie ? Qu'aurait-il révélé sur les suivants s'ils l'avaient eux aussi déçu ? 
L'homme aurait pu vivre encore longtemps s'il n'avait pas ruiné sa santé par la vodka, les cigares et la drogue... 

jeudi 18 octobre 2018

C'était le 08/01/1996 dans le journal de J-Edern Hallier !

De GAULLE, en 1965, prévoyait que Mitterrand serait un jour président ce pourquoi il n'a jamais voulu révéler le passé trouble du charentais de Jarnac. De Gaulle ne voulait pas "effacer" un concurrent de cette façon ni salir l'honneur de la FRANCE.
De Gaulle est mort avec ses secrets comme Liliane Bettencourt a emporté le passé trouble à Mitterrand dans la tombe. Jean-Edern Hallier aurait souhaité qu'elle lui fasse des révélations sans jamais oser le lui demander. Mitterrand a été cagoulard et les réunions de la Cagoule se faisaient chez L'Oréal. Ce Rastignac de la Nièvre, comme l'appelait De Gaulle, a toujours conservé un lien étroit avec les Bettencourt.
L'oligarchie française a été la complice de Mitterrand, les secrets disparaissant avec les protagonistes eux-mêmes.
Mitterrand et sa caste se sont bien protégés en votant une loi permettant à la famille d'un défunt d'attaquer quiconque porterait atteinte à la mémoire du disparu.

mardi 16 octobre 2018

La cour des comptes compte mais minimise les frais !


Un remaniement pour ne rien changer (?)

Avec un monsieur Castaner, au patronyme duquel il manque un G comme gauche dans le bon sens du terme (avoir un bon gauche), l'intérieur ne sortira guère de ses gonds. De toute façon, le président a souligné que le gouvernement ne changera pas de ligne politique. "" Je vous ai compris ! "" 
Le nouveau "régalien" compte 34 membres dont 17 femmes. Voilà enfin un changement intéressant. Chacun ayant la sienne, des gémissements vont sourdre des cabinets (sourire). Le peuple aussi gémira mais pas de plaisir. 

lundi 15 octobre 2018

Un livre pouvant faire trembler le couple élyséen !

Qui est Michelle Marchand, la conseillère en communication de notre président ? Vous le saurez en lisant "Mimie", un ouvrage édité chez Grasset. Mimie, c'est une femme de 71 printemps dont le chemin qu'elle a suivi avant de rejoindre l'Elysée n'est pas parsemé de fleurs. Après Benalla, voici Marchand. Jamais deux sans trois dit-on. Quel sera la troisième fréquentation explosive du couple présidentiel ? 
Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es !

J'ai refait un plongeon dans "Journal d'outre-tombe" !

Jean-Edern Hallier était un curieux personnage, très critique  avec ceux qu'il n'affectionnait pas. Il virait plutôt au rouge politique tout en ayant un penchant pour l'alcool blanc (vodka). Il n'aimait pas la bourgeoisie mais s'en servait en sa qualité de pique-assiette. Avec ces quelques lignes il décrit la société décadente créée par la gauche à laquelle il participait. C'était en 1995. Devinez ce qu'il doit en être de nos jours ?

Chez France-3 Aquitaine on n'exclut pas les cinquantenaires !

Je ne peux plus cacher ma cinquantenaire de fille, éternellement adolescente, puisqu'elle s'affiche sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=8ytNpGXoKsc. 
On la voit se dandiner tenant un éventail avant de déballer trois mots au micro. 
Ces Open Air font maintenant partie de la nouvelle culture bordelaise. Il en faut pour tous les goûts mais votre serviteur, s'il affectionne de prendre l'air, c'est loin du vacarme de la musique "électro".
Nota : Pour le (ou les) visiteur souhaitant ouvrir le lien, il faut sélectionner celui-ci, exécuter un clic droit puis choisir (clic G) : Accéder à Https....