vendredi 19 octobre 2018

Un trublion de la médiatisation mort trop tôt !

J'ai rouvert "Journal d'outre-tombe" que J-Edern Hallier avait enregistré sur son ordinateur, afin de le remémorer.
L'écrivain harcelé durant quatorze ans par les sbires à Mitterrand n'a survécu qu'un an (dcd le 12/01/1997) à l'objet de ses attaques. Celles-ci, si elles étaient le fruit de la déception, n'en étaient pas moins fondées. Les révélations de J-Edern auraient-elles fermé les portes de l'Elysée à Mitterrand si elle avaient été faites avant les élections ? Je me permets d'en douter tant les français sont mal informés. L'écrivain n'a vraiment secoué les esprits qu'après la mort de son journal "l'idiot international" par ses passages sur les plateaux télé dont son émission "Jean-Edern's Club". Selon moi il a amusé plus de français qu'il n'en a convaincu. 
Qu'aurait-il révélé sur Chirac qui lui aussi l'a déçu en ne lui donnant pas le ministère de la francophonie ? Qu'aurait-il révélé sur les suivants s'ils l'avaient eux aussi déçu ? 
L'homme aurait pu vivre encore longtemps s'il n'avait pas ruiné sa santé par la vodka, les cigares et la drogue... 

jeudi 18 octobre 2018

C'était le 08/01/1996 dans le journal de J-Edern Hallier !

De GAULLE, en 1965, prévoyait que Mitterrand serait un jour président ce pourquoi il n'a jamais voulu révéler le passé trouble du charentais de Jarnac. De Gaulle ne voulait pas "effacer" un concurrent de cette façon ni salir l'honneur de la FRANCE.
De Gaulle est mort avec ses secrets comme Liliane Bettencourt a emporté le passé trouble à Mitterrand dans la tombe. Jean-Edern Hallier aurait souhaité qu'elle lui fasse des révélations sans jamais oser le lui demander. Mitterrand a été cagoulard et les réunions de la Cagoule se faisaient chez L'Oréal. Ce Rastignac de la Nièvre, comme l'appelait De Gaulle, a toujours conservé un lien étroit avec les Bettencourt.
L'oligarchie française a été la complice de Mitterrand, les secrets disparaissant avec les protagonistes eux-mêmes.
Mitterrand et sa caste se sont bien protégés en votant une loi permettant à la famille d'un défunt d'attaquer quiconque porterait atteinte à la mémoire du disparu.

mardi 16 octobre 2018

La cour des comptes compte mais minimise les frais !


Un remaniement pour ne rien changer (?)

Avec un monsieur Castaner, au patronyme duquel il manque un G comme gauche dans le bon sens du terme (avoir un bon gauche), l'intérieur ne sortira guère de ses gonds. De toute façon, le président a souligné que le gouvernement ne changera pas de ligne politique. "" Je vous ai compris ! "" 
Le nouveau "régalien" compte 34 membres dont 17 femmes. Voilà enfin un changement intéressant. Chacun ayant la sienne, des gémissements vont sourdre des cabinets (sourire). Le peuple aussi gémira mais pas de plaisir. 

lundi 15 octobre 2018

Un livre pouvant faire trembler le couple élyséen !

Qui est Michelle Marchand, la conseillère en communication de notre président ? Vous le saurez en lisant "Mimie", un ouvrage édité chez Grasset. Mimie, c'est une femme de 71 printemps dont le chemin qu'elle a suivi avant de rejoindre l'Elysée n'est pas parsemé de fleurs. Après Benalla, voici Marchand. Jamais deux sans trois dit-on. Quel sera la troisième fréquentation explosive du couple présidentiel ? 
Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es !

J'ai refait un plongeon dans "Journal d'outre-tombe" !

Jean-Edern Hallier était un curieux personnage, très critique  avec ceux qu'il n'affectionnait pas. Il virait plutôt au rouge politique tout en ayant un penchant pour l'alcool blanc (vodka). Il n'aimait pas la bourgeoisie mais s'en servait en sa qualité de pique-assiette. Avec ces quelques lignes il décrit la société décadente créée par la gauche à laquelle il participait. C'était en 1995. Devinez ce qu'il doit en être de nos jours ?

Chez France-3 Aquitaine on n'exclut pas les cinquantenaires !

Je ne peux plus cacher ma cinquantenaire de fille, éternellement adolescente, puisqu'elle s'affiche sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=8ytNpGXoKsc. 
On la voit se dandiner tenant un éventail avant de déballer trois mots au micro. 
Ces Open Air font maintenant partie de la nouvelle culture bordelaise. Il en faut pour tous les goûts mais votre serviteur, s'il affectionne de prendre l'air, c'est loin du vacarme de la musique "électro".
Nota : Pour le (ou les) visiteur souhaitant ouvrir le lien, il faut sélectionner celui-ci, exécuter un clic droit puis choisir (clic G) : Accéder à Https....

dimanche 14 octobre 2018

Un amour de coccinelle !

J'ai déjà utilisé cette image sur un de mes anciens blogs mais elle a pu s'effacer de la mémoire de mes visiteurs. "trublion" a utilisé l'image de la "deux pattes". J'ai opté pour celle de la "cox" au coffre rebondi. Une belle façon d'échapper aux radars (identification) mais pas aux chocs arrières comme le démontre le pare-choc sur la photo.
Ce serait peut-être l'occasion d'accuser le conducteur d'un radar embarqué de non-maîtrise de son véhicule et d'obsédé sexuel (sourire).

vendredi 12 octobre 2018

Les délices du palais !

Quand je me penche sur la France politique je vois rouge. Je vois parfois, même rarement, rouge pour une autre raison : les délices du palais à consommer sans modération en restant à la maison.
Quand le français moyen entend parler Beaujolais il pense aux beaujolais nouveau ou village. Cette région viticole offre pourtant de grands crus d'exception comme le démontre la carte ci-contre. J'en ai goûté six sur les neuf. Les oubliés se nomment CHENAS, FLEURIE et St-AMOUR. Y tremperai-je mes lèvres un jour ? Je commence à en douter car il me reste de nombreux Bordeaux dont certains crus de 2001, que les occasions se font de plus en plus rares avec aucun chagrin d'amour à noyer (sourire).

jeudi 11 octobre 2018

Ce qu'un "jules du pays des jules" économiserait !

L'étude de "contribuables associés" prévoit une économie de  50 milliards/an sur les dépenses publiques. Ce montant peut être facilement multiplié par deux quand nous y ajoutons, selon évaluation, les 30 milliards que coûtent l'immigration massive et ses conséquences auxquels il conviendrait d'ajouter les 15 à 20 milliards conséquence des 35 h payées 39 h.
Un "jules" peut-il aller plus loin comme il en a fait part au président sur http://www.elysee.fr , c'est certain en supprimant tout ce qui suit :
- Nous avons 4  anciens présidents qui, hors avantages en nature, nous coûtent 13 millions 720 mille euros/an.
- Les anciens premiers ministres dont la dame Cresson bénéficient à vie d'un bureau, d'un (ou une) secrétaire et d'un véhicule (pas une Twingo) avec chauffeur.
- Dix huit anciens ministres de l'intérieur bénéficient des mêmes avantages que les anciens premiers ministres, toujours à vie.
- Les anciens ministres bénéficient de leurs émoluments durant 3 mois. Ce qui fait, en moyenne, 30 mille euros.
- En divisant le nombre de secrétaires d'Etat par deux (14/2) l'économie réalisée serait de 803 mille euro/an.
- A cela je me permets de soumettre nos députés au bénévolat avec simplement le remboursement de leurs frais sur justificatifs. Sinon, les rémunérer sous contrat avec révocation par une commission populaire s'ils ne tiennent pas leurs engagements.
- Suppression des frais d'emploi, profitant souvent à des membres de leur entourage évalués à 6240 e/mois pour un ministre et 5770 e/mois pour un député ce qui nous donnerait un total, en fonction de leur nombre, de 41.149.560 euros/an.
Comme l'exemple vers le chemin des économies ne viendra jamais d'en haut, il faut que la révolte vienne d'en bas !

mardi 9 octobre 2018

Une initiale pour un nom et un mot différents et pourtant synonymes !

Ivan RIOUFOL a réuni ses "blocs-notes" du vendredi des années 2016 et 2017 dans un ouvrage maintenant édité. 
L'élection d'Emmanuel Macron est le résultat de la désaffection des français envers la classe politique.
Si ces mêmes français n'étaient pas si divisés ils s'entendraient pour choisir leur président en dehors du panier de crabes en affichant son nom sur les bulletins de vote. Y'aurait-il un Général sur les rangs à l'image d'un DE GAULLE ?

lundi 8 octobre 2018

J'enfonce le clou pour ceux qui ne veulent pas l'admettre !

Il faudra certainement utiliser la loupe pour lire le texte ci-dessus ou alors se rendre sur le site : http://www.contribuables.org  C'est "Contribuables associés" une association non subventionnée.
Ces quelques lignes devraient passer en boucle sur le Net et les personnes âgées n'ayant pas accès à Internet devraient être informées. Je n'y ai pas lu le cas des vieillards venant du Maghreb auxquels une pension est versée dès la possession d'un titre de séjour, alors qu'ils n'ont jamais cotisés en France. Si la personne âgée ayant interpellé le président au sujet de sa faible retraite avait su cela, quand sieur Macron lui a répondu qu'elle n'avait pas suffisamment cotisé, elle aurait pu répliquer en connaissance de cause. Faudra-t-il adopter la religion musulmane en France pour être écouté par les classes dirigeantes ?

samedi 6 octobre 2018

A compter du douze octobre prochain nous roulons essence européenne !

L'Europe en a décidé ainsi, à nous, automobilistes, à ne pas nous mélanger les pinceaux à la pompe. Pour ma part, faisant le plein à une toute nouvelle station Leclerc, l'appellation E-10 avait déjà fait son apparition. J'ai accusé un temps d'hésitation avant de saisir le pistolet E-10 le sigle SP-95 ayant disparu. Le client utilisant de l'essence n'hésitera pas face au E mais celui roulant diesel hésitera face au B alors que le D l'aurait mieux guidé dans son choix. Pour l'essence le E-10 est le moins taxé car plus riche en éthanol mais il augmente la consommation de carburant. En conséquence, il vaudrait mieux choisir E-5 (ancien SP-95 de base) à condition qu'il soit disponible, ce qui n'est pas le cas pour toutes les stations, le E-10 attirant systématiquement les automobilistes se basant sur le prix.

vendredi 5 octobre 2018

Un lieu idéal pour l'ermite que j'aurais pu être en qualité de célibataire !

Cette image présente une habitation, vraisemblablement un ancien moulin, sur la LOUE. Cet affluent du DOUBS traverse un plateau, avant d'atteindre BESANCON, qui se nomme "le bout du monde".
Pour en revenir à l'image, n'est-ce pas mignon et reposant ? Seulement voilà, pour ma moitié, le bout du monde se situe dans le Doubs où il ne fait pas si doux, surtout en hiver. De plus, pour madame, qui dit rivière dit inondation et isolement provoque crainte. Elle a choisi un autre lieu, non isolé, en me forçant la main où, malheureusement, elle ne se sent pas bien...
La LOUE, nous l'avons vue et nous avons rejoint sa source qui jaillit du sol au centre d'une cuvette. Même au mois de juillet, en cette année 1979, son eau était froide.
Un proverbe dit : " Pour vivre heureux, vivons cachés " ce qui serait le cas dans ce lieu du "bout du monde".  

jeudi 4 octobre 2018

A qui profite la solidarité ?

Quand certains osent soulever le problème des "retraités", venant généralement du Maghreb, profitant de nos subsides alors qu'ils n'ont jamais cotisé en France, les intellectuels de gauche montent aux créneaux. Ils précisent que nos pensions ne sont pas le fruit de nos cotisations mais celui des salaires des actifs. Ce genre de réflexion fait l'impasse sur les quatre contributions solidaires (CRDS - CSG imposable - CSG non-imposable et CSA) auxquelles de nombreux retraités (dont votre serviteur) sont soumis sans compter les taxes sur des produits au profit de la "sécu".
Les seuls revenus des actifs pourraient-ils suffire ?
Le départ à la retraite moyen est de 61 ans. La pension moyenne d'un retraité est de 1376 euros. Le salaire moyen de l'actif est de 2202 euros. Les retraités sont évalués à 16 millions et les actifs à 26 millions. Ces derniers doivent donc supporter, mensuellement, la somme des pensions soit 22 milliards 16 millions. En divisant cette somme par le nombre d'actifs, chaque travailleur devrait s'acquitter de 846,77 euros par mois au profit du retraité. Là aussi, je précise qu'il s'agit du chiffre moyen évidemment, la contribution de chacun étant fonction de son revenu.
Ceux qui approfondiront la chose diront qu'il reste un peu plus de 35 milliards venant des actifs, donc une bonne marge. A cela, je répondrai qu'ils oublient que les actifs doivent vivre avec une partie du fruit de leur travail. Il faut également tenir compte des fraudes facilitées par des employés gestionnaires plutôt laxistes comme si eux-mêmes étaient exemptés de l'action solidaire ? Des sommes incontrôlées partent vers le Maghreb comme d'autres s'évanouissent en France.
Quand j'observe la part moyenne de chaque actif, j'imagine que nos dirigeants ont fait le calcul car les pensions qu'ils accordent aux maghrébins venant passer leur retraite en France sans y avoir cotisé, en fonction de leur situation familiale, sont de quelques 800 euros. J'estime cela honteux et quand j'en ai fait part au président "Karcher"via  http://www.elysee.fr  mon courriel est resté lettre morte. Depuis, les conditions d'obtention d'une pension pour ces braves "immigrés retraités" ont été assouplies. Sachez, chers lecteurs, que certains de nos retraités ne perçoivent même pas cette somme alors qu'ils ont cotisé pendant 35 ou 40 ans voire plus. Ce sont généralement ces même démunis qui acceptent leur sort sans le crier dans les rues.
Quant aux retraités aisés qui vont finir leurs jours à l'étranger, leur argent ne profitant pas à l'économie française alors qu'il provient des actifs  de France, ils devraient voir leurs pensions amputées d'environ 30%. C'est aussi cela la solidarité (sourire).
Quand un gouvernement pratique l'injustice au préjudice de ses propres citoyens, il mène le pays à la ruine et mérite d'être destitué par le peuple.

mercredi 3 octobre 2018

Un temps que de trop nombreux français ont oublié !

Chez "dom" j'ai découvert une référence aux couteaux Laguiole qui m' a ramené vers un lointain passé si bien conté par Jean Anglade avec son ouvrage : "Les ventres jaunes". Y est retracé le travail des ouvriers des coutelleries de Thiers et sa région. Un artisanat disparu depuis des lustres.

lundi 1 octobre 2018

Une pose indigne d'un président

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais, selon moi, il est inadmissible de poser ainsi pour un président.
Il existe d'autres façons de se présenter proche du peuple comme celle consistant à apprendre ce qu'est la vie du petit peuple de France pour la lui rendre meilleure.